Les émotions sont partout, elles nous animent à chaque instant et peuvent faire de notre vie un vrai calvaire… Alors comment gérer des sensations qui parfois nous submergent? Quelle approche adopter pour devenir autonome dans la gestion de nos émotions? Nous allons voir qu’il n’y a pas une seule et même méthode qui fonctionne pour tout le monde. C’est un savant mélange de patience et de bienveillance.

Démarrer un accompagnement émotionnel

Premièrement, quels sont les raisons qui vous ont poussé à consulter un.e naturopathe? Peut-être que vous aviez besoin de revoir votre alimentation… Vous aviez certainement besoin de revoir votre hygiène de vie globale… Et en ce qui concerne les émotions… Vous en êtes où?

  • Quelle place entretiennent vos émotions dans votre vie?
  • Quelles émotions vous submergent et vous empêchent d’avancer?
  • Quel impact ces émotions ont sur vous, votre santé, votre famille, votre vie?
  • Quelles actions avez-vous déjà mené pour gérer au mieux vos émotions?
  • Pourquoi vos émotions sont si présentes dans votre vie?
  • … Et encore un bon nombre de questions que l’on peut se poser.

Vous savez que j’aime les questions, sans attendre forcément de réponse précise en retour. Elles permettent de faire avancer notre pensée, à faire évoluer notre vision de la vie. Alors n’hésitez pas à vous poser des questions, puis lâcher prise et laissez murir la pensée…

L’arbre de vie

Deuxièmement, on peut faire le bilan de ce que vous vivez à l’instant présent. Comment gérez-vous vos émotions à l’heure actuelle. En plus de poser un certain nombre de questions, la plupart des naturopathes utilisent l’arbre de vie. Il s’agit d’une sorte de tableau, de graphique avec une partie réservée aux évènements de vie, aux émotions, … et une autre partie réservée à la sphère physiologique, physique, c’est à dire les traumas, les maladies, les blessures diverses. Cet arbre de vie est réalisé lors de la première consultation afin de résumer en quelques mots, toute la chronologie d’une vie, des évènements importants et parfois même de quelques détails qui pourraient paraître anodin au premier abord… Cet arbre, nous permet d’avoir un peu plus de recul sur le vécu de la personne et peut également nous aider à trouver l’origine de certains maux.
Nous pouvons observer des traumas qui se répètent, des maux qui persistent et qui sont « curieusement » rattacher à certains évènements qui se répètent à leur tour…!

Faire ce bilan est le point de départ de tout accompagnement émotionnel, et je rajouterai même, de tout accompagnement. Et comme je vous l’ai déjà dit, il n’y a pas une seule et même naturopathie, il y a une naturopathie par naturopathe. Donc vous ne trouverez jamais le même accompagnement d’un praticien à l’autre. Parce que nous avons toutes et tous, notre propre vécu personnel, différentes approches en fonction de notre parcours professionnel et tout simplement parce que nous sommes des êtres humains avec nos propres prismes, nos propres visions de la vie.

Les émotions et le corps

Alors vous me direz « Pourquoi travailler sur les émotions, si je viens juste pour une tendinite chronique? ». Dans un premier temps, nous allons pouvoir faire le point sur votre hygiène de vie afin de revoir ce qu’il serait judicieux d’améliorer.
Et dans une deuxième temps ou en premier lieu (encore une fois chaque praticien.ne est différent.e), nous pourrons observer le corps, faire apparaître des liens entre ce dernier et l’esprit. Surtout s’il s’agit d’une tendinite chronique.
Je prends l’exemple de la tendinite car c’est un trouble que beaucoup de personnes connaissent et n’ont peut-être jamais regarder sous un autre regard que la physiologie.

La symbolique du corps

Votre épaule, votre coude ou encore votre poignet, vous empêche de « faire », vous empêche de tendre le bras, de “tendre la main vers quelqu’un”, … Je vous laisse méditer là-dessus.
Votre corps est un véritable messager, et en fonction de votre histoire de vie, de votre vécu émotionnel, de votre éducation ou encore de votre héritage, un même symptôme pourra avoir plusieurs origines d’une personne à l’autre. Toutefois, le symbole global sera le même pour tout le monde, un membre qui se paralyse, qui se fracture, qui se casse, amènera la personne à se poser physiquement. Je vous laisse méditer là dessus également…

Ce domaine d’application concernant la symbolique du corps et créé par Christian Flèche est le décodage biologique. C’est devenu une de mes passions depuis quelques années. Trouver l’origine d’un symptôme par l’observation du corps, des maux, des expressions corporelles, … Oh je pourrais en parler pendant des heures!! 🙂

Dans notre société, les émotions sont très souvent étouffées dans l’œuf. Nous retrouvons beaucoup de personne à qui nous n’avons pas donné la parole ou encore qui n’ont jamais pu trouver leur propre place. En ce qui concerne le corps, c’est une autre affaire. Il est parfois très exposé ou alors complètement caché, sans vraiment prendre sa place. Il est encore vu comme une image sexuelle en ce qui concerne le corps de la femme, ou considéré comme une simple enveloppe pour certains hommes, … Notre rapport au corps est encore conflictuel et fera l’objet d’un article.

Refaire du lien

Depuis 2012, j’ai à cœur d’accompagner des personnes à (re)créer ce lien entre le corps et l’esprit grâce aux massages-bien-être. J’ai eu la chance de pouvoir observer beaucoup de corps. Tous différents les uns des autres, ils ont pourtant pour beaucoup la même problématique, détachés de l’ensemble, détachés de l’être.

Le corps s’exprime et on ne l’écoute pas. Et l’esprit s’exprime par le corps mais on ne l’écoute pas. Avez-vous déjà écouté votre corps?

Donc si je résume la situation (pour beaucoup de personnes…). Les émotions sont refoulées, les alarmes face au danger ne sont pas entendues et les messages du corps ne sont pas interceptés… Et la vie se poursuit, la tête dans le guidon, foncer tête baissée (ah c’est marrant, encore des expressions connues…) : les maux sans mots, du mal à dire et des mal-à-dit…

Accueillir les émotions

Cela commence par l’acception, tout travail sur les émotions nécessite une prise de conscience de ce qui se joue en nous. « Je suis en colère », « Ok, je l’entend, je l’accepte, je l’accueille, … » Dans la bienveillance, le non-jugement et la compassion, nous pouvons accueillir nos émotions et leur redonner leur juste place. Elles ne surgissent pas par hasard, elles renvoient à d’autres émotions, à des évènements de vie qui n’ont pas pu être extériorisé. Elles sont là pour une bonne raison.

La somatisation (#ressortirsescoursdepsycho) représente toutes les manifestations corporelles que l’esprit n’a pas pu extérioriser par la parole ou par des actes. Le corps prend ainsi le relais, il créé des maux, des symptômes et parfois même des maladies plus graves en lien avec des traumas psychologiques. Cela peut se manifester parfois tout de suite après l’épreuve en question, prendre parfois plusieurs années ou même toute une vie avant de se manifester sous une forme physiologique.

L’importance de s’exprimer, de parler, de communiquer et de se libérer de nos poids, de la pression qui nous ronge, prend alors toute sa valeur.

Vous comprendrez alors qu’il ne s’agit pas seulement de conseiller une fleur de Bach ou une huile essentielle pour accompagner une émotion. Il faut savoir dans quelle direction aller, pour pouvoir trouver l’outil adapté à la personne, à la situation, à cette histoire de vie précise. Pour certaines personnes, la florithérapie sera très efficace et pour d’autres personnes l’EFT (emotional freedom technique) sera plus pertinente. C’est pourquoi vous trouverez des praticiens de santé avec plusieurs spécialisations, formés à divers outils afin d’accompagner chaque personne dans sa singularité.

J’espère que cet article vous aura donné quelques clés de compréhension au sujet des émotions. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager vos expériences avec certains outils naturopathiques ou autres.


Retrouver l’épisode sur les émotions dans le podcast 🌿 Dans ma nature 🌿

Écouter l’épisode

Retrouvez-moi également sur Pinterest


Articles récents

Leave a comment

Résoudre : *
25 − 9 =