Connus depuis l’Antiquité, les hydrolats étaient déjà prescrits par les médecins et guérisseurs de l’époque. Aujourd’hui nous retrouvons ces élixirs dans tous les magasins bio et pharmacies ! Comment peut-on utiliser les hydrolats? Quels sont les réflexes à avoir pour bien les choisir ? L’hydrolathérapie est une part non négligeable de l’aromathérapie. Tout le monde peut en profiter, de la Tante Germaine 89 ans ou encore le petit Nicolas 1 an et demi. Voici une introduction sur les bienfaits de ces eaux merveilleuses !

Qu’est-ce que c’est ?

Les hydrolats (eaux florales) sont obtenus lors de la distillation de plantes médicinales pour la confection des huiles essentielles. Cette eau contient une quantité de principes actifs moindre comparativement aux huiles essentielles mais suffisamment efficace pour être utilisée en phytothérapie. Cela permet ainsi d’utiliser les bénéfices des plantes sans les contre-indications que l’on peut trouver avec les huiles essentielles.

Les hydrolats représentent toutes les plantes médicinales tandis que les eaux florales ne concernent que les fleurs (camomille, lavande, rose, …).

Les huiles essentielles et les hydrolats ont le même procédé de fabrication, la différence réside dans la forme, huileuse pour les huiles et aqueuse pour les hydrolats (je sais vous ne l’aviez pas vu venir celle là! ^^). Une autre distinction est à faire, celle de la concentration et du type de principes actifs contenus dans les deux préparations. En effet, des molécules non aromatiques solubles dans l’eau se retrouvent dans les hydrolats et non dans les huiles essentielles.

Zoom sur les faux hydrolats

  • Agitation d’une huile essentielle avec de l’eau,
  • Utilisation d’un produit intermédiaire pour mélanger l’huile essentielle avec l’eau,
  • Distillation d’une huile essentielle (elle-même déjà distillée pour rappel),
  • Utilisation de teintures d’essences
  • Autres méthodes de dispersion de l’huile essentielle

Quelques hydrolats connus

Un hydrolat agit sur tous les plans de notre être (corps physique, émotionnel et même spirituel). Il peut être comparé à une infusion puissante que l’on aurait saupoudré de quelques gouttes d’huiles essentielles. Donc l’hydrolat est plus fort qu’une tisane, mais bien moins puissant qu’une huile essentielle.

Voici quelques exemples d’hydrolats célèbres :

  • Bleuet : yeux sensibles et irrités
  • Fleur d’oranger : nervosité et agitation
  • Géranium : problème de peau et circulation
  • Hélichryse italienne : allége les jambes lourdes
  • Lavande officinale : inflammation de la peau et nervosité
  • Lavande aspic : apaise les brûlures légères, les coups de soleil et les piqûres d’insectes
  • Menthe poivrée : rafraîchissante et digestive
  • Romarin verbénone : détoxication et peaux à problèmes
  • Rose : rééquilibre les émotions et peaux très sensibles
  • Verveine citronnée : Stress et peau sensible

Utilisation des hydrolats

Par voie orale

Adulte : 2 cuillères à café diluée dans un peu d’eau 1 à 2 fois par jour OU 1 cuillère à soupe dans sa bouteille d’eau. En cure de 1 à 3 semaines, à renouveler si besoin avec une semaine de pause.

Enfant à partir de 6 ans jusqu’à l’adolescence : 1 cuillère à café dans un peu d’eau 1 à 2 fois par jour, sur une durée plus courte que pour l’adulte.

En application locale

Pure sur la peau en spray ou sous forme de compresse (dilué pour les bébés ou 1 cuillère à soupe dans l’eau du bain)

Conservation

Étant donné que les hydrolats sont des phases aqueuses, ils se conservent moins bien et moins longtemps que des huiles essentielles. En revanche, plus votre hydrolat est de bonne qualité et concentré en principe actif (et en huile essentielle), plus il sera stable pour la conservation.
Si votre hydrolat est bien produit et bien conditionné dans un flacon teinté fermé, vous pourrez le conserver plus de 2 ans, 6 mois au frigo après ouverture.

Conseil perso cosmeto : pour l’utilisation en cosmétique, je transvase une petite quantité de l’hydrolat dans un flacon spray en verre teinté (30 ml) et laisse le reste au frigo.

Comment bien choisir les Hydrolats ?

  • Premièrement, faisons une distinction entre les hydrolats cosmétiques et les hydrolats aromatiques à visée thérapeutique. La grande différence entre ces deux produits réside dans la concentration de principes actifs. Il s’agit de la concentration de molécules aromatiques qui peuvent différer comme nous l’avons vu plus haut.
  • Un hydrolat de grande production sera d’une qualité plus médiocre pour plusieurs raisons.
  • Dans un deuxième temps, la cueillette est un point très peu abordé et pourtant cela peut faire toute la différence. Machine versus Main, le résultat n’est pas le même. On peut retrouver d’autres plantes, des branchages, des animaux morts, …
  • Ensuite, pour la plupart des grands conditionneurs, ils mélangent plusieurs producteurs et donc mélange les terroirs ce qui peut amener à une diminution du taux vibratoire des plantes (énergétique),
  • Enfin, la qualité de distillation n’est pas toujours au rendez-vous… Pour des raisons de productivité et de rendement, les temps de distillation sont raccourcis. Chaque plante à son temps de distillation propre, comme par exemple l’Ylang-Ylang, qui a un temps de distillation de 6 à 18h en fonction du pourcentage d’extraction voulu (ylang-ylang extra, complète).

Utilisation cosmétique

Nous pouvons utiliser tous les hydrolats et plus particulièrement ceux de grande distribution dont le géant d’internet que je ne nommerai pas (A-Z). Ici nous ne cherchons pas spécifiquement une grande concentration de principes actifs.

Utilisation thérapeutique

Nous cherchons dans ce cas une qualité optimum et BIO étant donné l’utilisation par voie orale. N’hésitez pas à chercher les petits producteurs de votre région, que l’on peut trouver en magasin bio et dans certaines pharmacies. Pour ma part, je me fournis chez des producteurs que j’ai déjà visité. C’est toujours passionnant de voir la passion qui anime tous les artisans quelqu’ils soient et de comprendre les procédés de fabrication.

Pour avoir fait un stage d’une semaine chez un producteur de plantes médicinales en Drôme Provençale, je peux vous dire qu’on sent tout de suite la différence !

Un autre point important est à souligner. C’est l’eau ! Dans l’hydrolat, il y a de l’eau et une très très grande majorité. Nous connaissons aujourd’hui les vertus d’une bonne eau de source, nous savons que sa mémoire est intimement liée à celle du milieu végétal. C’est pourquoi, plus l’eau est saine et bien dynamique, plus l’hydrolat saura agir dans tout notre organisme.

Lire une étiquette

  • Hydrolat ou eau florale, 100% pure et naturel (un seul ingrédient), sans conservateur
  • BIO, Demeter, Nature et progrès
  • Production locale (ou éco-responsable et éthique pour les plantes exotiques)

Et surtout faites-vous confiance, si vous avez un doute au sujet d’un producteur, posez-lui des questions, en principe il sera ravi que l’on s’intéresse à son métier.

J’espère que cet article vous aura donné envie de vous intéresser un peu plus aux hydrolats !

En cas de doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel de santé ou praticien de santé formé en aromathérapie!


Retrouvez-moi également sur Pinterest !


Articles récents

Leave a comment

Résoudre : *
30 − 26 =